Recettes

Biscuits elfiques

Recette adaptée de Jennifer Hart-Smith, Pâtisserie naturelle : les recettes d’une pâtissière naturopathe, Paris : Marabout, 2019.

Préchauffer le four à 180°C

Dans un plat, mélanger :

  • 200 gr de farine de sarrasin
  • 50 gr de farine d’amandes
  • 10 gr de poudre à lever
  • 1 pincée de sel
  • 100 gr de sucre brut
  • 1 zeste de citron
  • 100 gr de purée d’amandes
  • 200 ml d’eau

Verser la préparation sur une plaque, recouverte d’un papier sulfurisé ; étaler le plus à plat possible, à l’aide d’une spatule à pâtisserie.

Parsemer de fleurs de pensées, ou d’autres fleurs, ou herbes.

Pour un biscuit tendre :
Placer au four pendant 15 minutes, à 180°C.
Laisser refroidir, puis découper des ronds à l’emporte-pièces, ou découper des carrés.
Ces biscuits se conservent 3 jours, au frigo.

Pour un biscuit sec et croquant :
Laisser encore au four, à 110°, pendant 30 minutes.

Ces biscuits se conservent 1 mois, dans une boîte hermétique.


Tartare d’algues Tokyo-Brest

Recette inspirée de Hugo Morel, Vive les algues !, Lorient, Ed. Trop mad !, 2018.

Quel est l’intérêt
de manger des algues?

Parce que c’est bon!
Parce que c’est riche en minéraux (donc alcalinisant).
Enfin, parce que c’est riche en protéines vertes.

Ingrédients: 100 gr d’algues wakamé fraîches, 20 gr d’algues nori fraîches, 1 c.s. de graines de sésame, 1 c.s. de tahina, 1 citron vert, 1 c.s. de tamari (incl. soja),  1 c.s. de gingembre frais râpé, 1 c.s. d’huile de colza.

Vous pouvez utiliser des algues fraîches ou des algues déshydratées. Les deux sont à retrouver en magasin bio.

Première étape:
Les algues déshydratées doivent simplement être réhydratées quelques minutes dans de l’eau, puis rincées.

Les algues fraîches doivent être dessalées: les plonger trois fois 2 minutes dans de l’eau fraîches puis les rincer; à chaque fois, jeter l’eau de trempage.

Deuxième étape:
Émincer les algues, jusqu’à ce qu’elles fassent environ 3-5 mm.

Troisième étape:
Zester le citron vert et mettre les graines de sésame à torréfier dans une poêle. Pendant ce temps, diluer la purée de sésame (tahina) avec le jus de citron vert, ajouter l’huile de colza, puis le gingembre râpé, le zeste de citron vert, le tamari et les algues émincées.

Pour terminer, mélanger bien le tout.

Ce tartare est délicieux avec du riz complet ou du riz basmati, ainsi que quelques légumes vapeurs.


Kéfir de fruits

Recette adaptée de Claude AUBERT et Jean-Claude GARREAU, Des aliments aux mille vertus : cuisiner les aliments fermentés, Mens, Ed. Terre Vivante, 2011.

Dans un bocal de 2 litres, placer 4 c.s. de grains de kéfir
Ajouter 100 gr. de fruits secs (abricots, figues, et/ou raisins)
Ajouter un citron coupé en 4
Ajouters 4 c.s. de sucre complet
Remplir le bocal d’eau

Fermentation primaire (F1)
Fermer le bocal avec un torchon ou une mousseline, ou fermer le couvercle d’un bocal à l’italienne, sans le joint en caoutchouc. Le bocal doit toujours laisser passer l’air, et ne pas être fermé hermétiquement; sinon, il y a un risque de surpression.

Laisser fermenter 24h à 48h, selon la température ambiante (19°-21°, plus brièvement s’il fait plus chaud).

Filtrer et placer dans une bouteille fermant hermétiquement.
Vous pouvez consommer le Kéfir de Fruits tel quel. Ou ajouter encore l’étape de Fermentation secondaire (F2):

Fermentation secondaire (F2)
Une fois la bouteille fermée hermétiquement, garder le Kéfir de Fruit à température ambiante (19°-21°, plus brièvement s’il fait plus chaud). pendant 12 à 24 heures. La F2 rend votre préparation plus pétillante. Néanmoins, attention à l’effet champagne à l’ouverture!

Cette préparation se garde ensuite 6 mois, au frigo.

Pour plus de fantaisie, vous pouvez infuser, après la Fermentation primaire, des herbes aromatiques (menthes, etc), des fleurs (rose, violette, sureau, etc.), ou des épices (safran, etc.).

Où trouver des grains de Kéfir de Fruits?
Ils vous seront donnés, dans certains magasins bio; j’en tiens régulièrement, à donner, à mon stand du samedi matin, au Marché à Lausanne (rue du Pont).